Expositions

SENTIMIENTOS

   

Exposition de Sculptures de David Vaamonde

L'exposition réunit treize sculptures, dont six de granit et sept en métal.

Après une solide formation en taille de pierre, David Vaamonde s’installe à Madrid où son travail va se nourrir de la tradition andalouse, du Flamenco à la Corrida. L'artiste créé des figures féminines, élégantes et subtiles, voire sereines. "Dans le flamenco, la femme est énergie, action, réaction, contraction. Dans la vie, également " déclare Vaamonde à propos de son exposition. ­

Son œuvre sculptée, présente dans de nombreuses collections publiques et privées, a bénéficié d’une reconnaissance nationale en Espagne en 2009 à l’occasion du célèbre festival de flamenco de Jerez de la Frontera.

EL COLOR DEL BAILE FLAMENCO

Exposition photographique de Paco Sánchez

L'exposition El color del baile flamenco rassemble des photographies prises au cours de la dernière décennie dans lesquelles, le photographe résume en détail l'esthétique du genre. En plus de ses clichés "fragmentés", pris en studio, il présente de grands danseurs sur scène comme Cristina Hoyos, Matilde Coral, Sara Baras et Israel Galván.

Après des années de prises photographiques regroupant les différentes facettes de l'art flamenco démontré dans la danse, le chant ou la guitare, et ayant réalisé mille prises sur scène, dans les loges, en noir et blanc ou en couleur, Paco Sánchez a continué à chercher de nouvelles formes d'expression.

Il se rappelle de ses premières photos prises en noir et blanc au pied des scènes, pendant que les chanteurs se décomposaient en chantant por solea ou seguiriya, et où toute leur force et leur dramatisme prenaient mille et une formes pleines de charme.

Dans ces moments-là, sa grande obsession était d'exprimer, de manière dramatique, l'art du flamenco. Pour cela, il cherchait à capturer des plans de visages défigurés exprimant la douleur, les guitaristes serrant leur instrument contre leur visage, les danseurs dont l'art se montre en silhouette et en mouvements ...

Postérieurement, il a trouvé dans la douleur une autre manière de montrer l'esthétique de la danse flamenco. Le noir et le rouge ont dominé dans la plus grande partie de ses photos.

Images, dont la couleur prétendent transmettre les sensations originales et esthétiques de la danse. Les images qui peuvent se voir dans cette exposition font partie du livre du même titre.

 

Du samedi 30 mai au vendredi 14 juin
Du mercredi au dimanche de 15h-19h30
Samedi 10h-12h30 et 15h à 19h30
La Rotonde – Entrée libre